Select Page

Stéphane Néko

« You don’t take a photograph you make it » Ansel Adams

Stéphane Harijaoana Rakotomalala
Stéphane Neko

Ayant déjà à son actif, 3 expositions dont 2 en 2015 et 2017 en solo, Stéphane Neko a fait ses débuts en 2013. Avec son style conceptuel–surréaliste, en 2016, 3 de ses photos ont été sélectionnées pour paraître dans le livre Pyeongtaek Photo Fair 2016.

Looking for utopia
Cette photo fait partie de mes « top » parce que c’est la première photo montage que je qualifierais « réussie ». J’adore la composition de la photo ainsi que l’ambiance que dégagent les couleurs et le contraste. Cette photo me donne soif de liberté, d’évasion dans une vie inconnue et parfaite (à mon goût), bref une utopie.

Selon mon père et ses frères, mon défunt grand-père n’était pas photographe mais il avait fait des travaux dans le domaine de la photographie. Quand j’étais petit mon père faisait de la photo souvenir, il avait un appareil photo Kodak à l’époque. J’ai étudié le multimédia en voulant me spécialiser dans la vidéo voire même dans le cinéma. Mais en cours de route j’ai fait un autodidacte en photographie et j’en suis tombé amoureux donc j’ai mélangé les deux. Le cinéma comme source d’inspiration et la photo comme réalisation.

J’aime particulièrement aussi cette photo à cause de son message un peu paradoxal. Dans cette photo je m’interroge si le fait de se renfermer sur soi-même par rapport à la société est il un signe de force ou un signe de faiblesse. Des gens diront force et d’autres diront faiblesse mais nul n’a la réponse exacte.
Strenght or weakness?

Closed Minded

Oui je fais aussi de la photographie d’événements et j’aime en particulier les photos de mariage. Les émotions sont réelles et ça me fait plaisir de partager et immortaliser ces émotions-là. Parmi toutes mes photos de mariage j’ai choisi celle-là. L’homme qui se tient débout en se tournant (un peu) la tête vers sa femme et sa femme avec le regard plein d’amours et de soutiens.

Derrière chaque grand homme se cache une femme

Sur notre page

Rossy et miRitsoka ont explosé le Palais des sports et de la culture Mahamasina le dimanche dernier. Plus de photos ici : blog.ymagoo.com/rossy_au_palais_des_sports/
Photographes :
Andriantsoa Masy II
Aina Rakotoarivelo
Voir plusFermer

Voir sur Facebook

A propos de nous

Ymagoo est le lauréat du Trophée HEC Paris – Bernard Ramanantsoa – 2017 - Catégorie meilleure notoriété